la science en vrac

site d'information scientifique de toute sorte
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 histoire de la science

Aller en bas 
AuteurMessage
cascano
Admin


Nombre de messages : 102
Age : 24
Localisation : quel que part... ... perdu... ... ... ...
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: histoire de la science   Ven 7 Déc - 10:50

la multipliquation par gelosia;
la multipliquation par gelosia est une tecnique qui étais utiliser par les grecque aussi nommer la mutipliquation par quadrillage ou par tableau.
elle a été nommer "per gelosia" en alution aux "fenêtre à jalousie" sur lesquelles le soleil marquait une ombre diagonale, et à travers lesquelles les femmes et surtout les maris jaloux pouvaient voir sans être vus.
par exemple, pour faire 2X4 il faut faire 2 carrée avec ces deux nombre dedant et puis faire un carrée entre les deux et y mertre la fraction 0/8.
étandonner mon incopréention et ma mauvaise expliquation voiçi le texte originale;

Précisons : dans chaque case on note le produit du nombre de la première ligne par celui correspondant dans la colonne de droite. Il suffit de bien connaître ses tables.
Pour le résultat final, on ajoute en DIAGONALE en tenant compte des retenues additives, les résultats obtenus dans les cases et ceci de droite à gauche.
Les diagonales sont marquées par les traits obliques coupant les cases en deux.
Bien entendu on ne prend ni la première ligne ni la colonne de droite contenant les nombres de départ.

http://pagesperso-orange.fr/therese.eveilleau/pages/truc_mat/textes/mult_grecque.html

la table de Matiiassevitch;
La table de multiplication inspirée de Matiiassevitch

le croisement du secment AB(le secment AB est la ligne entre les joignant les nombre d'en haut et d'en bas(elle n'est pas représenter ici))et la demi-droite médiane
http://pagesperso-orange.fr/therese.eveilleau/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cascano4.fr-bb.com
cascano
Admin


Nombre de messages : 102
Age : 24
Localisation : quel que part... ... perdu... ... ... ...
Date d'inscription : 06/03/2007

MessageSujet: Re: histoire de la science   Jeu 31 Jan - 9:02

Je vais tout d'abord vous "parler" des opérations anciennes, de leur fabrication. En commencent par la multiplication par gelosia, utilisé notamment chez les grecques, les italiens, et les arabes aussi. Je vous "parlerez" ensuite de la table de Matiiassevitch pour finir avec la multiplication en traits.

Premièrement, la multiplication par gelosia, son nom étant tirer des "fenêtre à jalousie" sur lesquelles le soleil marquait une ombre diagonale, et à travers lesquelles les femmes et surtout les maris jaloux pouvaient voir sans être vus. Pour en faire une on dois; Noter dans chaque case le produit du nombre de la première ligne par son correspondant dans l'autre colonne. Il suffit seulement de connaître ses tables.Ensuite, pour le résultat final, on additionne en DIAGONALE en tenant compte des retenues, les résultats obtenus dans les cases, et cela de droite à gauche.

Les diagonales sont marquées par les traits obliques qui coupent les cases en deux.

Par contre, on ne dois prendre ni la première ligne ni la colonne de droite qui contient les nombres de départ.

Deuxièmement, pour la table de Matiiassevitch, un table de multiplication tout de même assez simple et facile. Premièrement, il faut; tracer une demi-droite médiane sur laquelle on note la suite des nombres entiers naturels (1a, pour les acro); ensuite on trace deux demi-paraboles de chaque côté (en haut et en bas), en écrivent les chiffres par-dessus et par-dessous leur nombre au carré, et finalement, tracer une droite d'un nombre de la parabole du haut vers un nombre de la parabole du bas; le croisement du secment AB(le secment AB est la ligne joignant les nombre d'en haut et d'en bas(elle n'est pas représenté ici))et la demi-droite médiane donne la réponse du produit des deux nombre`s (celui du haut et du bas).

Finalement, pour la multiplication en traits, c'est très simple, on dessine le nombre de lignes qui correspond aux chiffres de la multiplication à effectuer, et on compte les intercections.

En conclusion, maintenent, vous ne devrier plus faire des erreurs en multipliquation, donc plus de souçi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cascano4.fr-bb.com
 
histoire de la science
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» mémo sujets histoire geo
» Base 60 (histoire des mathémtatique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la science en vrac :: les mathématiques :: le temps-
Sauter vers: